6 étapes pour une migration vers le cloud réussie

Services-geres

Migrer votre infrastructure informatique ou vos dossiers vers le cloud peut avoir de nombreux avantages.

Une migration cloud permet notamment d’augmenter vos performances ainsi que la facilité d’exécution des tâches, mais aussi d’optimiser les coûts.

Toutefois, vous devrez prendre toutes les précautions afin de sécuriser et conserver intégralement vos données, non seulement pendant, mais aussi après la migration.

En effet, si votre migration cloud n’est pas bien préparée, par manque de méthode ou de réflexion, vous rencontrerez beaucoup d’obstacles qui feront de cette démarche un vrai cauchemar.

Ainsi, vous devrez vous poser en amont les bonnes questions afin de trouver les réponses les plus adaptées et pertinentes en fonction de votre requête.

Chaque entreprise et chaque migration est unique, vous devrez donc opter pour la formule qui vous convient le mieux.

Ici, nous tâcherons d’apporter des réponses clés et de vous détailler chaque étape d’une migration cloud réussie.

 

Le cloud, c’est quoi ?

Le cloud est un ensemble de serveurs informatiques accessibles par un réseau et utilisés afin de stocker ou exploiter des données. En d’autres termes, on utilise des ordinateurs stockés dans des centres de données.

Les espaces mis à disposition sur les serveurs sont loués par chaque utilisateur.

Les principaux services proposés sont le Software as a Service (SaaS), le Platform as a Service (PaaS) et l’Infrastructure as a Service (IaaS).

 

Pourquoi effectuer une migration cloud ?

Tout d’abord, il convient de savoir en quoi il est pertinent pour vous de migrer vers le cloud.

En effet, migrer vers le cloud peut être un processus long et parfois complexe, mais présente de nombreux avantages dont vous devez prendre conscience.

En effet, effectuer une migration vers le cloud permet tout d’abord d’optimiser son budget, car cela permet d’éviter l’achat d’applications, de matériel et d’assistance technique supplémentaire pour gérer l’ensemble de ses données. Le Cloud rend l’hébergement, le matériel et les applications nécessaires accessibles à un coût souvent faible.

En outre, votre travail sera amélioré. En effet, le cloud permet d’éviter les pannes matérielles et une mauvaise gestion interne des données, afin de se concentrer uniquement sur la qualité du travail.

De plus, grâce au cloud, vous pourrez accéder à vos données quel que soit le lieu ou l’heure. En effet, la majorité des applications du nuage sont accessibles de partout dans le monde, tant que vous disposiez d’une connexion à Internet.

Enfin, une migration vers le cloud est un gage de sécurité pour vos données. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire spontanément, une migration cloud bien effectuée permet de mettre en place une sauvegarde automatique des données. Les applications Cloud sont conçues pour protéger les données face à la plupart des risques et cyberattaques.

Et maintenant : quelles sont les étapes clés pour effectuer votre migration cloud de la meilleure manière ?

 

Étape 1 : Objectifs de la migration cloud

Avant d’effectuer une migration cloud, il est important de bien savoir pour quelles raisons vous souhaitez le faire. En effet, avec des objectifs de migration clairs, vous choisirez les options appropriées et ferez les bons choix.

Il vous faudra ainsi savoir si le transfert doit être complet ou partiel et pouvoir le justifier. Choisissez-vous de faire une migration pour optimiser les coûts, pour être plus agile, pour renforcer la sécurité de vos dossiers ?

 

Étape 2 : Évaluer l’environnement actuel dans lequel vous vous trouvez

Une fois les objectifs de migration fixés, il vous faudra évaluer l’environnement, c’est-à-dire évaluer les contraintes externes, telles que les réglementations, les contraintes financières et administratives.

Pour bien connaitre l’environnement, il faut également vérifier l’infrastructure actuelle de votre entreprise et donc avoir une idée précise de l’ampleur de la migration. Pour cela, vous devrez vérifier votre niveau de stockage, le volume de données que vous souhaitez transférer, les bases de données que vous utilisez, etc.

Ensuite il faudra certainement prioriser les applications à migrer, en commençant par les applications les plus faciles à gérer, les « cloud native », puis traiter par ordre d’importance les dossiers.

 

Étape 3 : Choisir le bon partenaire

La migration cloud étant un processus complexe, il est recommandé d’effectuer cette migration en étant accompagnée d’une entreprise spécialisée dans ces prestations.

Afin de choisir le bon partenaire, vous pouvez vous renseigner sur ses certifications, sur ses expériences passées dans l’aide à la migration, sur les types de clients avec lesquels il a déjà travaillé. Se renseigner auprès d’un consultant en TI peut être une bonne façon de commencer.

 

Étape 4 : déterminer les caractéristiques du cloud

Il existe différents types de cloud. En fonction de votre situation et de votre environnement établi (étape 2), vous devrez choisir le cloud le plus adapté. Parmi eux, vous trouverez le cloud public, privé ou hybride.

Le cloud public offre une grande simplicité d’utilisation, ainsi qu’un SI plus souple et agile.

Le cloud privé est plus complexe, mais il présente comme avantages d’être très stable et sécurisé.

Enfin, le cloud hybride est caractérisé par une grande flexibilité et représente une solution intermédiaire.

En dernier lieu, il est important de déterminer en amont les caractéristiques du cloud pour savoir si la bande passante disponible sera suffisante pour supporter la charge prévue, ou encore savoir de quelle puissance de calcul ou de quel type de bases de données vous aurez besoin.

 

Étape 5 : Planifier la mise en place de la migration cloud

Une fois que toutes les données sont rassemblées et votre type de cloud choisi, il vous faudra passer à la planification de la migration elle-même.
Pour se faire, il faudra choisir vos candidats définitifs à la migration, c’est-à-dire choisir quelles applications seront portées dans le nuage.

Ce choix se fait selon vos propres critères, notamment si l’application nécessite un développement spécifique important ou si celle-ci contribuera à vos besoins actuels et futurs.

 

Étape 6 : Exécuter la migration cloud

Vous voici arrivé à la dernière étape de la migration : l’exécution de celle-ci!

Pour ce faire, vous devrez d’abord procéder par paliers afin d’éviter un risque de big bang.

En effet, définir des délais d’exécution et procéder de manière progressive est primordial pour exécuter correctement la migration.

Cela commence d’abord par la sauvegarde et la mise à jour de vos données, fichiers et applications.

Ensuite, vous pourrez commencer la migration de ces derniers, selon l’ordre préétabli.

Enfin, il vous faudra pour chacun valider et ajuster l’environnement de production en vérifiant que toutes les données sont présentes, non endommagées et sécurisées.

Un test final pourra être effectué afin de s’assurer que les applications sont accessibles et opérationnelles, et votre migration cloud sera parfaitement réussie !

À Propos de Pal T.I.

PAL T.I. Solutions informatiques est une entreprise qui se spécialise dans la prestation de services informatiques et technologiques auprès des entreprises québécoises. Sa mission est d’offrir aux entreprises québécoises des services informatiques adaptés à leurs besoins. En agissant comme un département T.I. externe, elle prend en charge toutes les tâches informatiques d’une entreprise pour lui permettre de se concentrer sur ses activités d’affaires. Elle y arrive en collaborant étroitement avec ses clients et en mettant leurs intérêts au centre de ses préoccupations.

Nos 7 conseils en sécurité informatique pour les PME

La pandémie de COVID-19 actuelle nous montre que si une société est mal préparée face à la menace d’un virus, les conséquences peuvent être dramatiques. Ce constat est transposable à un virus informatique. Il est donc indispensable pour les PME de se protéger et de se préparer face à l’éventualité d’une telle attaque.

Comment choisir son antivirus d’entreprise en 2020?

Quelle que soit la taille de votre entreprise, la sécurité de votre réseau est un impératif, puisque toutes vos données confidentielles y sont exposées. Afin de vous assurer une protection fiable, il faut savoir qu’un bon antivirus vous permettra d’éviter une majeure partie des cyberattaques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pal-ti-ebook

Télécharger notre E-Book

Vous y trouverez les bénéfices d'optimiser ses systèmes d'information en entreprise

Vous avez bien reçu notre E-book par mail !