Comment le cloud computing contribue-t-il au développement des PME?

Après avoir lu cet article vous en saurez davantage sur :

  • Qu’est-ce que le cloud
  • Ses avantages pour la PME
Services-geres

Le terme cloud computing, ou simplement cloud, est désormais extrêmement répandu et il semblerait que la majorité des nouvelles solutions technologiques en informatique reposent sur le cloud. En effet, nous voyons un bon nombre d’applications de bureaux faire place à des outils infonuagiques. Les avantages sont nombreux, particulièrement pour les PME, qui peuvent grandement bénéficier des gains de productivité et financiers que proposent le cloud.

Qu’est-ce que le cloud computing exactement?

L’Office québécois de la langue française définit le cloud computing, ou infonuagique, comme suit :

« Modèle informatique qui, par l’entremise de serveurs distants interconnectés par Internet, permet un accès réseau, à la demande, à un bassin partagé de ressources informatiques configurables, externalisées et non localisables, qui sont proposées sous forme de services, évolutifs, adaptables dynamiquement et facturés à l’utilisation. »

C’est-à-dire que contrairement aux logiciels traditionnels qui se retrouvent sur un ordinateur de bureau ou un serveur, les applications qui reposent sur le cloud sont sur internet ou un serveur distant et l’utilisateur paie un frais pour y accéder. Ainsi, le cloud computing consiste en un service plutôt que d’un produit.

Voilà pourquoi nous parlons aujourd’hui de solutions SaaS (Software as a Service) ou PaaS (Platform as a Service). Les logiciels cloud les plus connus sont sans doute ceux issus de la G Suite (Docs, Slides, Sheets) offerte par Google, qui s’approprie de plus en plus de parts de marchés au détriment de la suite Office 365 de Microsoft.


Les avantages du cloud computing pour les PME

Les PME sont sans doute celles qui bénéficient le plus des solutions infonuagiques. En exploitant pleinement le cloud computing, de nombreux avantages au niveau de la gestion des TI et des coûts s’offrent aux petites et moyennes organisations.


Puissance informatique

Le cloud computing contribue grandement à la démocratisation d’outils technologiques puissants pour les organisations. En effet, plutôt que de dépenser des sommes importantes dans l’acquisition et l’installation de matériel dispendieux et difficile à installer, les entreprises peuvent bénéficier de solutions adaptées à leurs besoins et leurs réalités.

Par exemple, le stockage de données dans le cloud – avec Microsoft OneDrive ou Google Drive, par exemple – permet de répertorier ses fichiers sans avoir recours à un disque dur sur place.


Accès aux données

Le stockage des données dans le nuage permet également d’accéder à celles-ci en tout temps et sur n’importe quel type d’appareil : un téléphone, un ordinateur ou même une télévision intelligente. La nécessité d’avoir une clé USB avec soi n’est plus et il est beaucoup plus simple de partager ces fichiers.

Cette notion est inhérente à la haute disponibilité, qui est un sujet d’actualité chez les entreprises.


Communication et collaboration

Le cloud computing permet à vos employés de communiquer et de collaborer plus facilement. Des outils de productivité comme la G Suite ou Office 365 donne la possibilité à vos équipes de travailler simultanément sur des documents de travail.

Par ailleurs, des solutions collaboratives comme Slack ou Teams de Microsoft accroissent la communication entre employé et avec vos clients. Vous pouvez créer des équipes de travail temporaires et centraliser vos fichiers de même que contrôler l’accès à ceux-ci.
 

Cybersécurité

Bien que les solutions cloud comportent leurs lots de défis quant à la cybersécurité, lorsqu’elles sont gérées correctement, elles apportent plusieurs avantages de sécurité aux PME. Celle qui devrait normalement se retrouver dans votre plan de relève informatique, la sauvegarde des données hors site est désormais cruciale pour les organisations de toutes tailles.

Tout dépendamment de la fréquence à laquelle vont données seront sauvegardées, vous pourrez toujours compter sur une version récente de celles-ci. Vous pourrez vous remettre sur pieds très rapidement en cas de cyberattaque.

Il existe aussi désormais des pares-feux qui sont entièrement sur le cloud qui vous permettent de protéger votre réseau informatique.


Financier

Finalement, le cloud computing permet non seulement aux entreprises d’économiser sur leurs dépenses en TI, mais aussi de contrôler leurs coûts beaucoup plus efficacement. Plutôt que d’acheter les logiciels, vous ne payez que pour ceux dont vous avez de besoin et vous pouvez mettre fin à votre abonnement en tout temps. Vos appareils nécessitant moins, de puissance, vous n’avez également plus la nécessité d’acheter du matériel très puissant.


PAL T.I. peut vous assister dans la mise en place de solutions cloud

Comme vous avez vu, le cloud computing peut améliorer le fonctionnement de votre organisation en plusieurs points. Vous avez d’autres questions en lien avec la gestion, la planification et la façon dont vous opérez vos TI? Contactez-nous dès maintenant. Nous planifierons une rencontre et évaluerons avec vous comment nous pouvons contribuer à la croissance de votre organisation via une saine gestion de vos TI.

À Propos de Pal T.I.

PAL T.I. Solutions informatiques est une entreprise qui se spécialise dans la prestation de services informatiques et technologiques auprès des entreprises québécoises. Sa mission est d’offrir aux entreprises québécoises des services informatiques adaptés à leurs besoins. En agissant comme un département T.I. externe, elle prend en charge toutes les tâches informatiques d’une entreprise pour lui permettre de se concentrer sur ses activités d’affaires. Elle y arrive en collaborant étroitement avec ses clients et en mettant leurs intérêts au centre de ses préoccupations.

Un autobus plein

Vous êtes à l’arrêt d’autobus à l’heure de pointe. Un bus arrive; il est plein et personne n’en sort. Vous ne pouvez donc pas y entrer. Cinq minutes plus tard, c’est la même chose. Pendant que les gens s’accumulent à la station, vous décidez d’aller un arrêt plus loin en espérant que des places se libèrent, ce qui n’arrive malheureusement pas.

Vous apprenez ensuite que le réseau de transport en entier est paralysé par des gens qui restent dans les véhicules et ne veulent pas en sortir pour empêcher les citoyens de les utiliser. Bien que farfelue, cette analogie représente bien une cyberattaque par déni de service.

Qu’est-ce qu’une attaque par déni de service?

Une attaque par déni de service, tirée du terme DoS (denial of service), est une cyberattaque qui vise à perturber le trafic régulier d’un service, réseau ou serveur quelconque en tentant de le submerger sous un flot de trafic internet extrême.

Aujourd’hui la majorité des attaques par déni de service sont des attaques par déni de service distribuée, ou des attaques DDoS (distributed denial of service).

Comment fonctionne une attaque par déni de service?

Pour mener une attaque par déni de service, un cyberpirate doit disposer d’une armée de robots, aussi appelés zombies. Les robots sont des ordinateurs, téléphones ou tout autres appareils connectés à internet infectés par un même malware qui permet au pirate de contrôler le groupe à distance. Le rassemblement d’appareils constitue une armée de milliers voire de millions d’appareils que l’on appelle un botnet.

Le cybercriminel demande ainsi à chaque machine de son armée d’effectuer une requête vers l’adresse IP de la cible dans le but de la surcharger et la rendre hors service. Il en résulte ainsi un déni de service du trafic normal de la cible, un site Web par exemple. Il s’agit de notre autobus du début.

Ne vous détrompez pas, bien que cette opération semble demander une maîtrise de diverses solutions informatiques, il est relativement simple d’acheter un botnet sur internet pour la modique somme de 150 $. Lorsque l’on sait que les PME sont les plus visées par les cyberattaques, il est important pour celles-ci de prendre toutes les précautions possibles pour se protéger contre ces attaques informatiques.

Comment sont créés les botnets?

Les botnets sont déployés par des propagateurs de robots qui, la plupart du temps, infectent divers appareils via un cheval de Troie. Habituellement, c’est l’utilisateur lui-même qui s’infectera en ouvrant une pièce jointe d’un courriel, en cliquant sur un pop-up malicieux ou en téléchargeant un logiciel compromis sur un site Web.

Après s’être répandus, les botnets ont libre accès aux données sur les appareils sur lesquels ils se trouvent. Ils peuvent les modifier ou encore attaquer d’autres ordinateurs. C’est pourquoi il est important de se protéger en développant de bons réflexes de sécurité informatique à l’interne.

Par ailleurs, puisque de plus en plus de nos appareils sont connectés à internet, ce que l’on appelle le IoT (Internet of Things – internet des choses), les enjeux de cybersécurité associés aux nombreux outils technologiques que l’on utilise devient cruciale.

Quelles sont les motivations derrière une attaque par déni de service?

Les motifs qui justifient les attaques par déni de service sont nombreux. Certains cybercriminels désirent prendre d’assaut le site Web d’une entreprise dans le but de nuire à ses activités commerciales et en retirer une rançon.

D’autres cyberpirates dits « engagés », aussi appelés hacktivists, peuvent prendre d’assaut le réseau informatique d’une organisation internationale ou encore d’un gouvernement afin de faire passer un message politique.

L’attaque DDoS a même déjà été utilisée dans le but de distraire les administrateurs système d’une organisation, permettant aux pirates de placer un malware quelconque chez leurs victimes.

Comment savoir si je suis victime d’une attaque par déni de service?

Selon Norton, fournisseur de solutions de cybersécurité, les symptômes d’une attaque par déni de service sont les suivants :

  • Accès aux fichiers lent, localement ou à distance;
  • Inhabilité à long terme d’accéder à un site Web particulier;
  • Incapacité de se connecter à internet;
  • Incapacité d’accéder à tous les sites Web;
  • Réception d’une grande quantité de courriels d’hameçonnage.

Comment se protéger contre les attaques par déni de service?

Les entreprises ne doivent pas sous-estimer le pouvoir d’une attaque DDoS; il existe plusieurs méthodes qui vous permettront de les contrer. Il est très important de pouvoir compter sur une adéquation de solutions technologiques et de processus internes qui vous permettront de vous protéger.

Tout d’abord, vous devez disposer d’outils de monitorage sur place actifs en tout temps, soit 24/7. Ensuite, vous devez pouvoir compter sur une équipe d’experts pouvant répondre à tout type d’attaque. Finalement, une infrastructure infonuagique vous servira à rediriger le trafic malicieux généré par le botnet.

Se protéger contre les attaques par déni de service en six étapes

A10, un autre fournisseur de solutions de cybersécurité, propose un processus en six étapes qui vous permettra de vous défendre efficacement contre les attaques DDoS.

  1. Vos outils sur place détectent automatiquement l’attaque et activent le processus de mitigation;
  2. Votre équipe d’experts est automatiquement alertée lorsque l’attaque atteint un point de non-retour et ne peut être contrée par le matériel en place;
  3. L’équipe vérifie ensuite qu’il s’agit d’une attaque réelle; il se pourrait que ce soit une fausse alerte. Elle analyse l’attaque, propose des solutions de mitigation et active le relais des requêtes vers le nuage si le besoin survient;
  4. Un signal de diversion est envoyé vers le nuage accompagné de détails sur l’attaque;
  5. L’équipe infonuagique détourne le trafic pour l’analyser, en utilisant le Border Gateway Protocol (BGP) ou le Domain Name System (DNS);
  6. Lorsque l’attaque est terminée, le trafic est restauré sur son chemin habituel via le ISP.

PAL T.I. peut vous aider à vous protéger contre les attaques par déni de service

Fort de ses nombreuses années d’expérience en gestion des TI pour des entreprises québécoises de diverses industries, PAL T.I. peut contribuer à renforcer votre infrastructure informatique. Nous offrons un monitorage en temps réel et divers outils de sécurité qui vous protégeront en tout temps. Vous avez des questions? N’hésitez pas à nous contacter directement par courriel ou par téléphone.

À Propos de Pal T.I

PAL T.I. Solutions informatiques est une entreprise qui se spécialise dans la prestation de services informatiques et technologiques auprès des entreprises québécoises. Sa mission est d’offrir aux entreprises québécoises des services informatiques adaptés à leurs besoins. En agissant comme un département T.I. externe, elle prend en charge toutes les tâches informatiques d’une entreprise pour lui permettre de se concentrer sur ses activités d’affaires. Elle y arrive en collaborant étroitement avec ses clients et en mettant leurs intérêts au centre de ses préoccupations.

Un autobus plein

Vous êtes à l’arrêt d’autobus à l’heure de pointe. Un bus arrive; il est plein et personne n’en sort. Vous ne pouvez donc pas y entrer. Cinq minutes plus tard, c’est la même chose. Pendant que les gens s’accumulent à la station, vous décidez d’aller un arrêt plus loin en espérant que des places se libèrent, ce qui n’arrive malheureusement pas.

Vous apprenez ensuite que le réseau de transport en entier est paralysé par des gens qui restent dans les véhicules et ne veulent pas en sortir pour empêcher les citoyens de les utiliser. Bien que farfelue, cette analogie représente bien une cyberattaque par déni de service.

Qu’est-ce qu’une attaque par déni de service?

Une attaque par déni de service, tirée du terme DoS (denial of service), est une cyberattaque qui vise à perturber le trafic régulier d’un service, réseau ou serveur quelconque en tentant de le submerger sous un flot de trafic internet extrême.

Aujourd’hui la majorité des attaques par déni de service sont des attaques par déni de service distribuée, ou des attaques DDoS (distributed denial of service).

Comment fonctionne une attaque par déni de service?

Pour mener une attaque par déni de service, un cyberpirate doit disposer d’une armée de robots, aussi appelés zombies. Les robots sont des ordinateurs, téléphones ou tout autres appareils connectés à internet infectés par un même malware qui permet au pirate de contrôler le groupe à distance. Le rassemblement d’appareils constitue une armée de milliers voire de millions d’appareils que l’on appelle un botnet.

Le cybercriminel demande ainsi à chaque machine de son armée d’effectuer une requête vers l’adresse IP de la cible dans le but de la surcharger et la rendre hors service. Il en résulte ainsi un déni de service du trafic normal de la cible, un site Web par exemple. Il s’agit de notre autobus du début.

Ne vous détrompez pas, bien que cette opération semble demander une maîtrise de diverses solutions informatiques, il est relativement simple d’acheter un botnet sur internet pour la modique somme de 150 $. Lorsque l’on sait que les PME sont les plus visées par les cyberattaques, il est important pour celles-ci de prendre toutes les précautions possibles pour se protéger contre ces attaques informatiques.

Comment sont créés les botnets?

Les botnets sont déployés par des propagateurs de robots qui, la plupart du temps, infectent divers appareils via un cheval de Troie. Habituellement, c’est l’utilisateur lui-même qui s’infectera en ouvrant une pièce jointe d’un courriel, en cliquant sur un pop-up malicieux ou en téléchargeant un logiciel compromis sur un site Web.

Après s’être répandus, les botnets ont libre accès aux données sur les appareils sur lesquels ils se trouvent. Ils peuvent les modifier ou encore attaquer d’autres ordinateurs. C’est pourquoi il est important de se protéger en développant de bons réflexes de sécurité informatique à l’interne.

Par ailleurs, puisque de plus en plus de nos appareils sont connectés à internet, ce que l’on appelle le IoT (Internet of Things – internet des choses), les enjeux de cybersécurité associés aux nombreux outils technologiques que l’on utilise devient cruciale.

Quelles sont les motivations derrière une attaque par déni de service?

Les motifs qui justifient les attaques par déni de service sont nombreux. Certains cybercriminels désirent prendre d’assaut le site Web d’une entreprise dans le but de nuire à ses activités commerciales et en retirer une rançon.

D’autres cyberpirates dits « engagés », aussi appelés hacktivists, peuvent prendre d’assaut le réseau informatique d’une organisation internationale ou encore d’un gouvernement afin de faire passer un message politique.

L’attaque DDoS a même déjà été utilisée dans le but de distraire les administrateurs système d’une organisation, permettant aux pirates de placer un malware quelconque chez leurs victimes.

Comment savoir si je suis victime d’une attaque par déni de service?

Selon Norton, fournisseur de solutions de cybersécurité, les symptômes d’une attaque par déni de service sont les suivants :

  • Accès aux fichiers lent, localement ou à distance;
  • Inhabilité à long terme d’accéder à un site Web particulier;
  • Incapacité de se connecter à internet;
  • Incapacité d’accéder à tous les sites Web;
  • Réception d’une grande quantité de courriels d’hameçonnage.

Comment se protéger contre les attaques par déni de service?

Les entreprises ne doivent pas sous-estimer le pouvoir d’une attaque DDoS; il existe plusieurs méthodes qui vous permettront de les contrer. Il est très important de pouvoir compter sur une adéquation de solutions technologiques et de processus internes qui vous permettront de vous protéger.

Tout d’abord, vous devez disposer d’outils de monitorage sur place actifs en tout temps, soit 24/7. Ensuite, vous devez pouvoir compter sur une équipe d’experts pouvant répondre à tout type d’attaque. Finalement, une infrastructure infonuagique vous servira à rediriger le trafic malicieux généré par le botnet.

Se protéger contre les attaques par déni de service en six étapes

A10, un autre fournisseur de solutions de cybersécurité, propose un processus en six étapes qui vous permettra de vous défendre efficacement contre les attaques DDoS.

  1. Vos outils sur place détectent automatiquement l’attaque et activent le processus de mitigation;
  2. Votre équipe d’experts est automatiquement alertée lorsque l’attaque atteint un point de non-retour et ne peut être contrée par le matériel en place;
  3. L’équipe vérifie ensuite qu’il s’agit d’une attaque réelle; il se pourrait que ce soit une fausse alerte. Elle analyse l’attaque, propose des solutions de mitigation et active le relais des requêtes vers le nuage si le besoin survient;
  4. Un signal de diversion est envoyé vers le nuage accompagné de détails sur l’attaque;
  5. L’équipe infonuagique détourne le trafic pour l’analyser, en utilisant le Border Gateway Protocol (BGP) ou le Domain Name System (DNS);
  6. Lorsque l’attaque est terminée, le trafic est restauré sur son chemin habituel via le ISP.

PAL T.I. peut vous aider à vous protéger contre les attaques par déni de service

Fort de ses nombreuses années d’expérience en gestion des TI pour des entreprises québécoises de diverses industries, PAL T.I. peut contribuer à renforcer votre infrastructure informatique. Nous offrons un monitorage en temps réel et divers outils de sécurité qui vous protégeront en tout temps. Vous avez des questions? N’hésitez pas à nous contacter directement par courriel ou par téléphone.

À Propos de Pal T.I

PAL T.I. Solutions informatiques est une entreprise qui se spécialise dans la prestation de services informatiques et technologiques auprès des entreprises québécoises. Sa mission est d’offrir aux entreprises québécoises des services informatiques adaptés à leurs besoins. En agissant comme un département T.I. externe, elle prend en charge toutes les tâches informatiques d’une entreprise pour lui permettre de se concentrer sur ses activités d’affaires. Elle y arrive en collaborant étroitement avec ses clients et en mettant leurs intérêts au centre de ses préoccupations.

L’intelligence artificielle et son impact sur la cybersécurité des PME

L’intelligence artificielle constitue ainsi un couteau à double tranchant qui peut aussi bien être utilisé par les entreprises pour se protéger que par les cybercriminels pour procéder à des attaques. Cet article vous en expliquera donc davantage sur la façon dont l’IA changera le portrait de la cybersécurité dans les années à venir.

Comment effectuer son budget informatique?

Le budget informatique est un document de gestion qui vous permet de planifier vos dépenses en TI pour l’année fiscale à venir. Il s’agit d’un guide qui vous assistera dans l’atteinte de vos objectifs d’affaires tout en dressant un portrait global de vos dépenses et investissements en technologie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pal-ti-ebook

Télécharger notre E-Book

Vous y trouverez les bénéfices d'optimiser ses systèmes d'information en entreprise

Vous avez bien reçu notre E-book par mail !